SEIGNEUR, JE VEUX VOIR TA GLOIRE !



« Cette lumière qui rayonnait tout autour de lui avait le même aspect que l’arc-en-ciel dans les nuages un jour de pluie : c'était un reflet de la gloire de l’Éternel. » Ézéchiel 1 : 28




Vous imaginez-vous à la place d’Ézéchiel, face à une vision des plus glorieuses ?

La voûte céleste semblable à du cristal. Au-dessus d'elle, un trône semblable à une pierre de saphir. Et là, assis sur ce trône, quelqu’un dont l’aspect ressemble à celui d’un homme.

La vision que Dieu accorde à Ézéchiel, sera le point de départ de son appel et de sa mission.

L’Esprit de Dieu le saisit, lui permet de se tenir debout, et le missionne :

" Tu leur diras mes paroles, qu'ils écoutent ou qu'ils n'écoutent pas", " N’aie pas peur d’eux, n’aie pas peur de leurs discours, même si tu as pour compagnie des ronces et des épines et que tu habites avec des scorpions." Ézéchiel 2 : 5- 8


Après cette vision, Ézéchiel ne sera plus le même.

Il deviendra prophète de Dieu et lui obéira fidèlement durant l’un des épisodes les plus sombres de l’histoire d’Israël.


150 ans plus tôt, Ésaïe fit une expérience semblable qui le changera et le fera entrer dans son appel.

Il voit le Seigneur assis sur un trône très élevé ; des séraphins autour de lui criant l’un à l’autre :



Ésaïe se sent indigne : "Malheur à moi ! Je suis perdu, car je suis un homme aux lèvres impures" Ésaïe 6 : 5


Cette vision, il ne l’oubliera jamais : elle impactera sa VIE.

Il sera prophète et porte-parole de Dieu face à un peuple au cœur endurci.


Est-ce que notre cœur brûle à l’idée d’avoir un aperçu de sa gloire ? Oserons-nous comme Moïse lui adresser cette prière : "Fais-moi donc voir ta gloire" (Exode 33 : 18).

Nous ne pouvons voir le visage de Dieu et vivre, mais Moïse a eu l’honneur de voir "passer la gloire de Dieu" Exode 33 : 22,23


Devant la révélation de la gloire de Dieu, Moïse tombe à genoux, Ézéchiel tombe le visage contre terre et Ésaïe s’écrie "Me voici, envoie-moi !"


Les serviteurs ont demandé et Dieu dans sa grâce et sa miséricorde leur a accordé d’apercevoir ce qu’il y a de plus haut .

Et nous ? À quel point souhaitons-nous voir sa gloire ? Crions-nous à Dieu pour apercevoir ne serait-ce que de manière infime, ce qu’il y a de plus haut ?


Demandons-lui que le ciel s’ouvre sous nos yeux, demandons des visions divines, désirons ardemment apercevoir sa gloire.

Laissons-nous saisir pleinement par son Esprit pour entrer dans les plans qu’il a préparés d’avance et soyons prêts à lui répondre à l'instar d’Ésaïe : « Me voici, envoi-moi ».



Église La Nouvelle Arche

Posts récents

Voir tout