QUI EST JÉSUS CHRIST?



La question de l'identité de Jésus-Christ est centrale dans l'histoire du monde.

Je voudrais vous montrer que cette question se pose à chacun.

Pas juste parce que le calendrier le plus courant dans le monde sépare l'histoire en deux périodes : avant et après Jésus-Christ, mais plutôt parce que les affirmations de Jésus au sujet de sa propre identité sont uniques dans l'histoire du monde, en tous cas, uniques à ce niveau de célébrité.

Regardez les principaux fondateurs de religion.


Par exemple, Mohamed est le fondateur de l'autre religion la plus célèbre au monde avec le christianisme. Eh bien, Mohamed lui-même n'a pas prétendu être plus qu'un homme mortel. Et l'islam le présente comme le Prophète, mais rien de plus qu'un homme mortel. Son tombeau se trouve d’ailleurs à Médine en Arabie Saoudite.

Bouddha, Confucius, eux-mêmes se présentent également comme de simples hommes, mortels eux aussi.

Je ne sais pas si l'on peut dire que Moïse est le fondateur du judaïsme, mais, si on veut continuer le parallèle, c'est la même chose : les Juifs disent que Moïse est un grand homme de Dieu mais rien de plus.

Jésus, quant à lui, affirme son unité avec Dieu.





Qu'on le croit ou qu'on ne le croit pas, vous voyez bien que c'est unique.


L’Évangile déclare qu'il est le Fils unique de Dieu, pour montrer la différence avec les autres hommes que Dieu peut adopter comme ses enfants.


Jésus dit qu'il existait avant sa venue sur terre : « avant qu'Abraham fût, je suis » ; or Abraham a vécu environ 1 850 ans avant Jésus-Christ…


L’Évangile nous dit qu'il est né, miraculeusement d'une femme vierge jusqu'à la naissance de son fils premier né, Jésus et qu’il est ressuscité d'entre les morts, le matin de Pâques.

C’est unique. C'est vrai ou c'est faux, mais, en tous cas, il est totalement unique en son genre.

Même si on se place en dehors du cadre de la foi, on ne peut pas dire que Jésus a été juste un grand homme.


C'est vrai que son enseignement, son appel à aimer tous les hommes, à faire du bien même à ses ennemis est comme un point de bascule dans l'histoire de l'humanité :

les principes de la civilisation ont émergé comme jamais avec Jésus-Christ.

C'est sous l'influence du christianisme que sont nés nos hôpitaux modernes, les orphelinats, etc.

Mais ses déclarations ne peuvent pas être considérées juste comme celles d'un homme bon, fût-il le meilleur.


J'en cite juste quelques-unes : « Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne vient au Père sauf s’il passe par moi » (Jean 14.6). Et plus loin au verset 9 : « Celui qui m'a vu a vu le Père », c’est-à-dire que celui qui a vu Jésus a vu Dieu lui-même. Je pourrai encore citer Matthieu 12.30 où il dit : « Celui qui n'est pas avec moi est contre moi » ou encore Jean 8.24 : « Si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés ».


Entre nous, ces paroles ne sont pas simplement les paroles d'un bon parce que si je rencontre qui que ce soit qui s'exprime comme ça, je le fuirais en courant… Parce que je me dis que pour parler comme ça de soi-même, il faut être complètement fou.

A moins que...

Et c’est là que nous réalisons que quand ça sort de la bouche de Jésus, c'est complètement différent :


Ça fait autorité, plus que cela, ça nous attire à lui.


Il n'y a pas que Jésus lui-même qui se présente comme hors catégories, ses apôtres et l’Évangile tout entier font la même chose :


  • Paul, l'ennemi juré de la foi chrétienne, devenu apôtre de Jésus-Christ, a dit : « Dieu était en Christ : il réconciliait le monde avec lui-même en ne chargeant pas les hommes de leurs fautes » (2 Corinthiens 5.19).


  • Jean, de son côté a écrit : « Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu … Et la Parole s’est faite homme, elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité… Personne n’a jamais vu Dieu ; Dieu, le Fils unique, qui est dans l’intimité du Père, est celui qui l’a fait connaître ». (Jean 1.1,14,18).


  • Pierre a déclaré : « Il n'y a de salut qu'en lui car dans le monde entier, Dieu n'a donné personne d'autre par qui nous pourrions être sauvés » (Actes 4.12).




On ne peut donc pas dire que Jésus est juste un homme bon ou qu'il est juste un prophète ou juste un ange…


Soit on dit qu'il est qui il déclare être : le Fils unique de Dieu, soit qu'il est un illuminé comme la terre en a connu peu… Cela me fait penser à ce dialogue que l'on trouve dans l’Évangile : « Un chef juif demanda à Jésus : "Bon maître, que dois-je faire pour obtenir la vie éternelle ?" Jésus lui dit : "Pourquoi m’appelles-tu bon ? Personne n’est bon si ce n’est Dieu seul" » (Luc 18.18-19).


Je crois que beaucoup de personnes diraient comme ce chef juif que Jésus est un homme bon, un maître unique… Mais Jésus nous répond : "as-tu saisi qu'aucun homme n'est véritablement et fondamentalement bon ? Si tu as reconnu que moi, je suis bon, as-tu vraiment compris pourquoi ? Es-tu prêt à reconnaître que je suis plus qu'un homme ?


Et oui, celui qui a vu Jésus a vu Dieu lui-même !

La question de l'identité de Jésus est la grande question de l'histoire de l'humanité, c’est la grande question de la foi.


On lit dans l’Évangile : « Jésus posa cette question à ses disciples : "Qui suis-je, d’après les foules ?" Ils répondirent : "D’après les uns, Jean-Baptiste ; d’après certains, Élie ; d’après d’autres, un des prophètes d’autrefois qui est ressuscité." «Et d’après vous, qui suis-je?» leur demanda-t-il. Pierre répondit : "Le Messie de Dieu" » (Luc 9.18-20).


La question de l'identité de Jésus se pose également à vous : qui est Jésus pour vous ?


Un grand homme ? Un prophète ? Le fondateur d'une religion mondiale ? Ou bien le Fils unique de Dieu, celui qui est sorti de Dieu pour nous le faire connaître ? Jésus qui est vivant pour l'éternité vous pose lui-même maintenant la question : "qui suis-je pour toi ? Les uns et les autres disent ceci ou cela, mais pour toi, qui suis-je ?"

De la réponse que vous donnez à cette question dépend votre situation devant Dieu pour ce temps et pour l'éternité.


L’Écriture déclare : « Si, de ta bouche, tu affirmes devant tous que Jésus-Christ est le Seigneur et si tu crois de tout ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé » (Romains 10.9).

Qui est Jésus pour vous ? C’est la plus grande question à laquelle vous aurez à répondre de toute votre vie avec aussi celle-ci : que ferez-vous de lui ?

Réalisez en cet instant que Jésus veut être le sauveur de votre âme !


Il est le créateur et le roi du monde et pourtant il est venu comme un simple homme pour nous sauver vous et moi. Il est né dans une étable au lieu d'un palais et il est mort cloué sur une croix avec des criminels...

Il est venu pour chercher et sauver ce qui était perdu.

Il est venu pour donner sa vie et racheter par son sang les hommes et les femmes pécheurs.

Aujourd’hui, vous devez croire qu'il est venu pour vous et vous devez le recevoir comme votre sauveur personnel.





Dites maintenant cette prière, mais faites-le de tout votre cœur : "Jésus, je fais de toi le Sauveur et le Seigneur de ma vie. Je crois en toi, je crois en ton sacrifice, je crois que tu es ressuscité d'entre les morts. Et je crois que ton sang versé à la croix me lave maintenant de tous mes péchés. Amen"


Vous souhaitez en savoir plus sur la personne de Jésus, vous avez besoin que l'on prie pour vous : contact


Que Dieu vous bénisse dans votre vie nouvelle en Jésus-Christ !


Pasteur Laurent BOSHI

0 vue

E G L I S E   L N A

4 Avenue de l'Europe

13700 Marignane

Tel :  07 82 59 31 69

@ : egliselna@gmail.com

H O R A I R E S

Mardi 19h30  -  Réunion de prières

Dimanche 9h30  et   11h00 -  Culte